lundi 16 mars 2015

Le sale air de la peur # 6 : L'ennemi intérieur, avec Mathieu Rigouste


L'émission éphémère de La Locale contre le "charlisme" guerrier et l'idéologie républicaine triomphante continue d'explorer les logiques à l'oeuvre derrière les discours et les politiques d'Etat avant et après les "attentats de Paris".

Après avoir tenté de comprendre en quoi consiste la "guerre au terrorisme" dans les anciens territoires de l'empire colonial, on s'attaque cette semaine à la guerre menée sur le territoire national français. Il n'y a jamais eu autant de militaires déployés en France depuis la guerre d'Algérie. Cette guerre avait été la mise en pratique industrielle d'une technique élaborée en Indochine, la "doctrine de la guerre révolutionnaire", qui prétend éradiquer la résistance indigène, trouver une manière de traquer et détruire le fameux "Ennemi Intérieur", qui serait dans la population comme le poisson dans l'eau.

Mathieu Rigouste montre dans son livre comment cette doctrine a été exportée, et sert de matrice à toutes les opérations anti subversives menées depuis par les grandes puissances impérialistes, du Vietnam à Bagdad, puis comment elle a été "rapatriée" en France pour contrôler les classes dangereuses, les populations racisées et exploitées. L'ennemi intérieur change de visage au gré des intérêts du pouvoir, mais cette construction mythique sert toujours l'ordre sécuritaire.

A l'heure où toute une partie de la population est désignée comme danger potentiel pour son appartenance réelle ou supposée à la communauté musulmane, il nous a paru important de revenir avec Mathieu sur l'histoire et les répercussions actuelles de la "doctrine de la guerre révolutionnaire". Merci à lui de nous avoir reçus.

L'émission : Le sale air # 6